LES CLES D’UN HABITAT QUI CONJUGUE CONFORT ET ECONOMIES

Un habitat bien isolé conserve mieux la chaleur et peut permettre de réaliser des économies

En évacuant l’humidité et les polluants contenus dans l’air, une ventilation mécanique permet de conserver un logement sain et d’éviter la dégradation des murs

En fonction de votre habitat, il existe différentes solutions de chauffage performantes pour réaliser des économies d’énergie (chaudières nouvelle génération, pompes à chaleur, etc…)

Un logement mal isolé, mal ventilé et mal chauffé peut coûter plus cher en énergie de chauffage que les travaux nécessaires à sa rénovation

tirelire

 

Réduire votre consommation d’énergie passe aussi par des gestes simples au quotidien !

– Limitez la température :

Cela semble évident, mais on n’y pense pas forcément…

Avec 19°C dans le salon et 16°C dans les chambres au lieu de 20°C, c’est près de 7% d’énergie économisées

Et si vous partez moins de 2 jours, baissez la température de 3 ou 4 degrés.

Pour une plus longue période, mettez votre chaudière en position « hors gel »

– N’obstruez pas vos radiateurs :

Pour une diffusion optimale de la chaleur, n’encombrez pas vos radiateurs de meubles ou d’objets

– Réglez les robinets mitigeurs thermostatiques

Ils permettent de délivrer de l’eau à une température constante, celle que vous souhaitez, et ce quelles que soient les variantes de débit. Vous évitez ainsi de faire couler l’eau inutilement et de gaspiller de l’énergie pour la chauffer

– Préférez la douche au bain :

Une douche de 4 à 5 minutes (eau chaude entre 35 et 40°C) consomme entre 30 et 40 litres d’eau contre 150 à 200 litres pour un bain (2)

– Fermez vos fenêtres

Pour garder la chaleur ou la fraîcheur selon les saisons, pensez à les frmer après avoir aéré votre intérieur

 

Votre partenaire ECO ARTISAN

  • Etudie vos attentes
  • Identifie les travaux adaptés à votre situation pour rendre votre logement plus économe en énergie
  • Etablit un devis des travaux à réaliser
  • Vous informe sur des solutions de financement
  • Vous accompagne tout au long de votre projet et s’engage sur la qualité de service et le respect des délais de réalisation

 

Ballon d’eau chaude thermodynamique :

  • Cet équipement récupère les calories contenues dans l’air pour chauffer l’eau du ballon
  • Il est également très économique : Pour 1 kWh d’électricité consommé, vous récupérez 3 kWh d’énergie pour réchauffer l’eau du ballon

 

ou-part-votre-energie

Chaudière à condensation :

  • CLa combustion du gaz naturel produit de la vapeur d’eau. La chaudière à condensation récupère l’énergie restituée par la condensation de la vapeur d’eau
  • Elle s’adapte à tous les types de logements et peut idéalement être associée à un plancher chauffant, des radiateurs fonctionnant en chaleur douce ou une installation solaire
  • Elle permet à la fois de réaliser des économies de combustible importantes et de réduire les rejets de polluants dans l’atmosphère
  • C’est la plus performante des chaudières au gaz naturel, elle offre jusqu’à 20% d’économies d’énergie(3). Pour en savoir plus sur les crédits d’impôt liés à l’installation d’une chaudière, rendez-vous sur www.impots.gouv.fr

 

Chaudière basse température :

    • CDotée d’un rendement supérieur à une chaudière classique, cette chaudière éco-performante chauffe l’eau qui alimente les radiateurs à une température moyenne de 55°C (au leiu de 70°C pour les chaudières traditionnelles), pour un plus grand confort de chauffage
    • Par rapport à une chaudière moderne standard, elle permet de réaliser jusqu’à 15% d’économies d’énergie(4) sur les consommations de chauffage et d’eau chaude

 

Chauffe-eau solaire :

        • CCette solution permet de chauffer l’eau sanitaire grâce à l’énergie du soleil, gratuite, non polluante et inépuisable
        • La chaleur du soleil est récupérée par des capteurs qui chauffent ansuite l’eau du ballon
        • En fonction de l’ensoleillement, le chauffe-eau solaire permet de couvrir de 50% à 70%(5) de l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude sanitaire
        • En complément de l’énergie solaire, la chaudière au gaz naturel fournit à l’eau du ballon la chaleur nécessaire pour disposer d’eau chaude à tout moment et en quantité suffisante
        • Pour plus d’informations sur les crédits d’impôt liés à l’installation d’un chauffe-eau solaire, rendez-vous sur www.impots.gouv.fr
        • Un chauffe-eau solaire associé à une chaudière au gaz naturel offre une solution idéale pour allier confort, respect de l’environnement et économies

 

Isolation thermique :

        • Ces solutions sont mises en œuvre dans un logement pour réduire les échanges de chaleur avec l’extérieur
        • Elles portent sur les combles, les murs (laine de verre, laine de roche…), les fenêtres et le plancher

 

Plancher chauffant basse température :

        • Ce chauffage au sol fonctionne avec une température d’émission limitée à 28°C
        • En évitant les radiateurs visibles, il offre davantage de place pour la décoration et les meubles

 

Pompe à chaleur (PAC) air-air ou air-eau :

        • Ce système thermodynamique utilise les calories gratuites et renouvelables de l’air extérieur pour les restituer dans votre habitat
        • La PAC air-eau peut alimenter un plancher chauffant, des radiateurs basse température ou des ventilo-convecteurs. La PAC air-air, quant à elle, restitue directement l’air chaud dans les pièces à vivre
        • Ce système ne nécessite ni capteurs coûteux, ni autorisation spéciale pour être installé
        • L’été, la PAC réversible peut rafraîchir l’air intérieur

 

Radiateurs multifonctions :

          • Diffuseurs de chaleur, ils remplissent aussi les fonctions de sèche-serviettes, porte-manteaux ou balustrades
          • Les radiateurs « chaleur douce » fonctionnent avec une eau chauffée à 60°C maximum (et non 80 ou 90°C)

 

Régulation et programmation :

          • La régulation peut être réalisée de manière centralisée grâce à un thermostat d’ambiance et/ou pièce par pièce, à l’aide des robinets thermostatiques qui permettent d’obtenir du confort au degré près
          • Elle offre jusqu’à 25%(2) d’économies d’énergie sans surchauffe inutile ni de pièces trop froides
          • Associé au thermostat d’ambiance, le programmateur agit directement sur la chaudière.
          • Son rôle est de contrôler automatiquement votre chauffage (température, arrêt, etc.) selon le moment de la journée et votre mode de vie

 

Robinets thermostatiques :

          • Ils permettent de régler la température ambiante de la pièce. Ils s’installent sur chaque radiateur, ils conviennent particulièrement aux pièces à ambiance tempérée (chambre, entrée, bureau, etc.)

 

Ventilation :

          • Son rôle est de faire circuler l’air et d’évacuer les nombreux polluants contenus dans l’air qui peuvent s’accumuler dans le logement, comme l’humidité ou le dioxyde de carbone par exemple, mais aussi les odeurs, les poussières, etc.
          • La ventilation fournit tout l’oxygène dont les occupants ont besoin pour être en bonne santé
          • Elle limite aussi l’excès d’humidité et de particules, évitant ainsi la formation de moisissures et les dégradations des murs

 

(1)    Source ADEME : Guide pratique « Une maison pour vivre mieux », brochure n° 6371 – Juillet 2011

(2)    Source ADEME : Guide pratique « Le chauffage, la régulation et l’eau chaude sanitaire », brochure n° 6591 – Septembre 2011

(3)    Sur les consommations de chauffage et d’eau chaude sanitaire par rapport à une chaudière standard moderne.

Source ADEME : « Une maison pour vivre mieux », guide n°6371 – Juillet 2011

(4)    Avec une chaudière à basse température, sur les consommations de chauffage et d’eau chaude sanitaire par rapport à une chaudière moderne standard. Source ADEME : Guide pratique « Le chauffage, la régulation et l’eau chaude sanitaire », brochure n° 6591 – Septembre 2011

(5)    Pour un dimensionnement selon les préconisations de l’ADEME